Get Social With Us
Blog Révèle | Révèle vous éclaire le jargon du rugby !
Comprendre les règles du rugby, c’est une chose, comprendre les commentaires des vrais fans c’en est une autre ! Révèle vous propose une petite revue d'expressions très rugbystiques qui vous éviteront de passer pour un novice en demandant leur signification, VOIRE, de lancer le bon commentaire au bon moment et d'être ainsi le catalyseur d'une conversation animée !
Révèle, contact, rugby, jargon, commentaire, comprendre, humour, expression
22007
post-template-default,single,single-post,postid-22007,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,vertical_menu_transparency,vertical_menu_transparency_on,select-theme-ver-3.4,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Le jargon du rugby pour les nuls ! On n’est pas là pour enfiler des perles…

Vous connaissez déjà notre article « Du rugby ? Oui ! Mais lequel ? ». Les règles du rugby n’ont plus de secrets pour vous (on l’espère 😉). Mais comprendre les règles, c’est une chose, comprendre les commentaires des vrais fans c’en est une autre ! Les non-spécialistes vont vite déchanter… et pour éviter de vous retrouver comme perdu sur la place de l’Etoile au beau milieu d’un groupe de touristes asiatiques, on vous conseille de lire ce qui suit ! On vous a concocté un petit top 5 du jargon afin de vous aider à ne pas passer pour un amateur.

jargon-rugby« Débrancher, charger, tamponner !  On n’est pas là pour enfiler des perles ! »

  • Côté cuisine (on met les pieds dans le plat !)

La cuillère : généralement pratiquée au niveau du talon, il s’agit de l’ultime geste défensif pour empêcher l’adversaire de filer seul à l’essai ! Le « plaqueur » effectue un plongeon au bout duquel il réussit une tape franche sur la malléole du pied en extension de son adversaire qui se vautre lamentablement en s’auto-faisant un croche-patte (presque en slow-motion). La suite logique étant de dégueuler le ballon ce qui aboutit à un en-avant ! (PS : tout bon amateur de rugby pensera évidemment à la cuillère de Fillol sur Fritz lors de la demi-finale 2005 entre le Stade Français et le Stade Toulousain ! PPS : comme on est adorables, la vidéo est à la fin de l’article 👇 à 1h27 !!)

Ne pas confondre avec « cuillère de bois » : une équipe qui a perdu tous ses matchs lors d’un tournoi remporte la cuillère de bois !

La fourchette, pour faire simple et gentil, est le fait de planter ses doigts d’un coup sec dans les yeux de l’adversaire (c’est un peu barbare et les joueurs ne s’en vantent pas le plus souvent, mais il faut avouer que c’est assez efficace), geste dangereux, on peut écoper d’une suspension si on est pris en flagrant délit (ex : Jules Plisson au Stade Français cette année…).

La cocotte est une substitution au langage technique du « maul » : la balle est bien au chaud au milieu du regroupement, protégée par les joueurs de la même équipe qui progressent, groupés et solidaires. Attention, si la cocotte n’avance pas et que le ballon reste trop longtemps au chaud, celle-ci risque d’exploser par un coup de sifflet strident de l’arbitre qui ordonnera une mêlée !

 

  • Côté plaquage

La fameuse cathédrale ou « faire une cravate », 2 plaquages connus pour être dangereux. ⚠⚠⚠

La cathédrale, vous allez la reconnaître de suite, est le fait de plaquer son adversaire en soulevant ses appuis pour le renverser jusqu’à ce que les pieds lui passent par-dessus la tête, et globalement pour l’enterrer sur le terrain la tête la première. Plaquage dangereux, il est sévèrement sanctionné !

Faire une cravate (ou encore une manchette) comme son nom l’évoque, est le fait de faire un placage (très) haut, au niveau de la gorge. Cela peut intervenir par exemple lorsque le défenseur est en retard sur l’attaquant et que dans un geste (désespéré encore une fois) il tente de retenir son adversaire, cela se traduit généralement par un coup d’avant-bras au niveau de la gorge, type catch mais pour de vrai. C’est évidemment également un plaquage dangereux et sanctionné !

Vous pouvez également retrouver, pour qualifier le plaquage, les mots : « découper », « emplafonner », « désosser »….

 

  • Côté passe 

« Balancer une brique, un parpaing » (avec l’accent, s’il vous plaît), est faire une passe difficile à attraper : elle entraîne fréquemment le ballon vers une course au sol et donne l’impression d’être lourde puisque le joueur qui doit l’attraper est obligé de se baisser ! – nda : on peut également appeler ça « une passe dans les chaussettes » !

« Chistéra » : là nous retrouvons la force du lien entre rugby et sud-ouest ! En effet, à l’origine, la chistera désigne le panier (en osier) fixé à la main des joueurs de pelote basque ! En rugby il s’agit de faire passer le ballon derrière le dos à une main, un geste plutôt artistique, vous en conviendrez !

 

  • Côté jeu 

« La cabane est tombée sur le chien », synonyme du « cochon dans le mais » ou comment dire que vous n’avez plus beaucoup d’espoir de gagner le match.ballon_rugby_stade_toulousain_mains

« Remettre les pendules à l’heure » ou « les mouches ont changé d’âne » lorsqu’une équipe reprend le dessus après avoir été malmenée.

« Remettre l’église au centre du village » exprimant le retournement de situation d’une équipe favorite en train de perdre contre une petite équipe et qui reprend les choses en main ! (même signification que l’expression: « remettre le point sur le i »).

 

  • Côté pied

« Un coup de pied de mammouth », « taper une chandelle », « avoir un bon coup de chausson » … on vous donne un indice : elles ont toutes un point commun ! C’est très simple, elles se jouent avec le pied.

Le coup du mammouth : on image aisément (vu son poids) que le mammouth doit avoir une force conséquente ; c’est également le cas de certains botteurs pour qui les limites du terrain suffisent à peine !

Le botteur correspond simplement en général au joueur spécialisé et chargé des coups de pied au but.

Taper une chandelle – nda : cela ne sert pas à éclairer le jeu !… humour quand tu nous tiens… –  il s’agit d’un coup de pied pour faire monter le ballon très haut dans le ciel, son but est de permettre aux coéquipiers de se rendre au point de chute avant qu’il ne retombe. Attention, seul le joueur ayant tapé le ballon au pied ou les joueurs derrière lui au moment de la frappe ont le droit de récupérer le ballon !

 

« Quand il y en a plus il y en a encore ! »

Nous pourrions vous en citer encore des centaines, mais il vaut mieux faire durer un peu le plaisir ! Pour un prochain article peut-être ? Envoyez nous vos plus belles expressions et leur explication pour peut-être apparaître dans le prochain 😉 !!

En attendant, voici, un petit dico qui pourra vous aider en cas de doute 👉 ici

 

La Team Révèle

Ps : chose promise chose due : la cuillère de Fritz, c’est là : https://youtu.be/7nM3H1Snkaw elle se lance au bon moment, même pas besoin de chercher, c’est cadeau !