Get Social With Us
Blog Révèle | Audrey, Ambassadrice Révèle
Vous connaissiez Audrey dans l'équipe Révèle mais la connaissez-vous en tant qu'ambassadrice ?? C'est la fin de l'année et donc l'occasion de redécouvrir Audrey, notre petite boule d'énergie et de rugby du Sud-Ouest !
rugby, ambassadrice, révèle, revele, rugby, sud-ouest, international, enfance, ballon
22051
post-template-default,single,single-post,postid-22051,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,vertical_menu_transparency,vertical_menu_transparency_on,select-theme-ver-3.4,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Audrey, Ambassadrice Révèle « Si tu ne peux pas passer par la porte, passe par la fenêtre »

audrey couleur

Quelques mois ont passé depuis qu’Audrey a quitté notre équipe, mais elle n’a sûrement pas quitté la Team Révèle, ou celle de nos ambassadrices ! Cette fin d’année est l’occasion de vous présenter Audrey sous un autre angle : celui de son statut d’ambassadrice Révèle.

Audrey, ou Mimi comme ses amis la surnomment, a 25 ans et nous vient tout droit de Pau dans le Sud-Ouest. Egalement rédactrice pour RugbyCleek, fan absolue de rugby à 7 (Sevens), elle a rejoint l’aventure Révèle, “le projet de deux amies qui cherchent à améliorer le confort des joueuses dans la pratique du rugby” comme elle le dit si bien !

Notre nouvelle recrue a elle aussi longtemps touché au ballon ovale : pendant 7 ans. Et elle ose tout pour nous faire avancer : « Ah mais oui, je connais un peu Luke – nda : McAlister, rien que ça – je vais contacter sa soeur ! », « j’ai le droit de contacter des joueuses internationales ? ». Bref, avec Audrey on se demande comment autant de générosité et de rugby peuvent tenir dans un si petit corps !

Audrey, comment et pourquoi as-tu commencé le rugby ?Mon père était entraîneur dans un petit club à côté de Pau. C’est en le suivant sur ses entraînements, souvent avec mon frère, que je m’y suis mise. Et moi-même, j’entraînais parfois les plus jeunes du club, sur les traces de mon père.

Quel est ton poste préféré ? J’adore jouer 9 (demi de mêlée), car c’est le poste qui commande les avants et qui prend toutes les décisions importantes. C’est aussi un équipier au caractère bien trempé qui sait s’affirmer lors des moments clés d’un match. A ce poste il ne faut pas hésiter à “mettre la tête” avec ses avants. Je trouve que le demi de mêlée c’est aussi un équipier avec ce coté filou et un peu teigneux qui me ressemble beaucoup !

En dehors du rugby, quelles sont tes passions dans la vie ? Les voyages ! J’ai une réelle passion pour la découverte de nouvelles cultures et les nouvelles gastronomies. Grâce à ma grand mère et ma mère qui sont d’excellentes cuisinières, j’ai appris à apprécier la bonne cuisine. J’adore le cinéma aussi ! “Le Fils à Joe” de Phillipe Guillard est un de mes films préférés : on y retrouve l’esprit de cohésion et familial qui existe dans le rugby.

Quel est ton péché mignon ? Les bons plats et le bon vin 😉 ! J’adore découvrir de nouvelles saveurs et de nouveaux mariages de goûts, et j’aime m’appliquer à choisir le bon vin pour accompagner les plats que je découvre !

Quelle serait ta devise dans la vie ? Si tu ne peux pas passer par la porte alors passe par la fenêtre.

Ce qui te fait sauter de joie ? L’été qui arrive ! Je vous dresse le tableau :  on commence à sortir les planchas, le rosé coule flot au bord de la plage, des espadrilles au pied avec évidemment un ballon de rugby jamais très loin. Ce qui pourrait aussi me faire sauter de joie, c’est me rendre sur la côte basque lors des casetas pour retrouver l’ambiance propre à cette fête où tout le monde se connaît mais où on arrive toujours à faire de nouvelles rencontres.

Une chanson sur laquelle tu te déchaînes ? « Ain’t Nobody » de Félix Jaehn.

Quel est ton rôle en tant qu’ambassadrice Révèle ? Je mets toute mon énergie pour développer la marque : j’en parle autour de moi, à mes amies, lorsque je vais au stade, et à toute personne qui pourrait faire avancer la marque ou le rugby féminin en général. Et je tweete plus vite que mon ombre : je suis sûre que les petits GIFs de chats font craquer l’équipe et leur donnent la pêche au bureau !! – nda : c’est parfaitement vrai. Et on aime assez chercher pendant 15mn des gifs pour lui répondre 😉 !! – Et au delà de mon cercle proche, je parle à des joueuses internationales, surtout néo-zélandaises, pour leur faire découvrir Révèle !!

En bref, avec Audrey c’est très simple : ça mange rugby, ça parle rugby, ça dort rugby ! C’est une ambassadrice de folie pour Révèle et on est ravies de continuer l’aventure avec elle !

– La Team Révèle